@peisithanatos Et donc chez Nietzsche (FP XII, 8 [2]), le saut vers l’individuel : « Les hommes courageux et créateurs ne conçoivent jamais plaisir et douleur comme ultimes questions de valeur, - ce sont des états corrélatifs, il faut vouloir les deux si l’on veut atteindre quelque chose »

Show thread

« L’obsession de la souffrance est toujours le propre d’un état de déséquilibre morbide, et l’irritabilité le signe de l’affaiblissement de l’instinct d’autodéfense » (Wotling à propos du problème de la souffrance chez Nietzsche)

« La compassion chrétienne en face de la souffrance du prochain a un revers : c’est la profonde suspicion en face de toutes les joies du prochain, de la joie que cause au prochain tout ce qu’il veut, tout ce qu’il peut » (Nietzsche)

« Pauvre, joyeux et indépendant ! - C’est possible simultanément ; pauvre, joyeux et esclave ! - c’est aussi possible » (Nietzsche)

« [Enseigner le catéchisme de la morale à tous] c’est errer dans le vague et tenir des discours aux animaux pour en faire des hommes ; quoi d’étonnant si les animaux trouvent cela ennuyeux ! » (Nietzsche)

« Heureux les oublieux, car ils viennent aussi à bout de leurs sottises. » (Nietzsche)

« L’indépendance (appelée ‘’liberté de pensée’’ dans sa dose la plus faible) est la forme du renoncement que l’esprit dominateur qui finit par accepter - lui qui a longtemps cherché ce qu’il pourrait dominer et qui n’a trouvé que lui-même » (Nietzsche)

« OÙ IL FAUT DÉSIRER LE FANATISME. On ne peut enthousiasmer les natures flegmatiques qu’en les fanatisant. » (Nietzsche)

« Tandis que la plupart des hommes choisissent le métier de marin par amour de la mer, Ryûji s’était fait marin parce qu’il détestait la terre » (Yukio Mishima)

« Plutôt faire quoi que ce soit que de ne rien faire du tout. Ce principe est un lacet bien fait pour étrangler toute culture et tout goût élevé » (Nietzsche)

« Quand on place le centre de gravité de la vie non dans la vie, mais dans ‘’l’au-delà’’ - dans le Néant - on enlève du même coup tout centre de gravité à la vie ; le grand mensonge de l’immortalité personnelle détruit tout ce qui, dans l’instinct, est nature et raison. […] Vivre de telle sorte qu’il n’y ait plus de sens à vivre, voilà ce qui devient alors le ‘’sens’’ de la vie. » (Nietzsche)

« Quid aeternis minorem
Consiliis animam fatigas ?
Cur non sub alta vel platano vel hac
Pinu jacentes » (Horace)

« Qui donc a intérêt à s’évader de la réalité par le mensonge ? Celui qui souffre de la réalité […] C’est la prédominance des sentiments désagréables sur les sentiments agréables qui est la cause de [la morale / religion chrétienne] : mais cette prédominance nous donne aussi la formule de la décadence… » (Nietzsche)

« Nous nions que l’on puisse faire quoi que ce soit de parfait tant qu’on le fait consciemment » (Nietzsche)

« Laisser pourrir ce qui pourrit et préparer les vendanges. » (Raoul Vaneigem)

« L’homme que la maladie tient au lit arrive parfois à trouver qu’à l’ordinaire il est malade de son emploi, de ses affaires ou de sa société, et que par elles il a perdu toute connaissance raisonnée de soi-même: il gagne cette sagesse au loisir où le contraint sa maladie » (Nietzsche)

« L’éveil du vivant est une menace pour les petits marquis de l’idéologie. » (Raoul Vaneigem)

« Comment supporterais-je d’être homme, si l’homme n’est aussi poète et déchiffreur d’énigmes, et rédempteur du hasard ? 
Racheter tous ceux qui furent, et convertir tout ‘’il y avait’’ en ‘’c’est ce que j’ai voulu’’, cela, et cela seul, je l’appellerais rédemption. » (Nietzsche)

« Lorsqu’on détourne le sérieux de la volonté de survivre et d’accroître ses forces physiques, c’est-à-dire lorsqu’on le détourne de la vie, lorsqu’on fait de l’anémie un idéal, du mépris du corps un chimérique ‘’salut de l’âme’’, qu’est-ce donc sinon que la recette même de la décadence ? » (Nietzsche)

« L’éloquence charme l’âme, la musique les sens » (Milton)

Show older
Mastodon

Ontological.city is a community that's fond of debating on philosophy, society, existence, politics, degrowth and other controversial ideas.